Le vin est un univers complexe et pour ne rien faciliter, il possède son petit jargon bien à lui. Pas facile de décrypter tout ça quand on débute dans son apprentissage !

Quand vous aurez lu cet article, je suis sûre que vous y verrez plus clair dans le vaste vocabulaire du vin.

Prêt pour un petit tour dans le dico du vin ? C’est parti !

AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) : garantit que le vin est issu d’un lieu, d’un terroir et d’un savoir-faire précis lui apportant son originalité et sa typicité.

AOP (Appellation d’Origine Protégée) : c’est un signe européen qui protège le nom du produit dans toute l’Union européenne et qui garantit, comme l’AOC, l’originalité et la typicité du vin selon sa provenance géographique.

Assemblage : c’est le fait de mélanger des vins issus de différents cépages, de différentes années ou de différentes parcelles de vignes. C’est une pratique courante dans le Bordelais où l’on mélange par exemple du vin issu du cépage Merlot avec du vin issu du cépage Cabernet Sauvignon pour obtenir un « vin d’assemblage » plus équilibré.

Biodynamie : travail des vignes qui intègre les différents aspects de l’agriculture biologique en s’appuyant sur les principes suivants : 

  • Recyclage de la matière organique dans le sol
  • Transformation de la matière organique par le compostage et utilisation de préparations à base de plantes médicinales pour renforcer la vigne

L’agriculture biodynamique est une agriculture garantissant la santé du sol et des vignes en préservant également la biodiversité. Elle accorde une grande importance aux rythmes de la nature et à l’influence des astres, particulièrement des cycles lunaires.

Cep : pied de vigne.

Cépage : variété de plant de vigne utilisé pour fabriquer le vin (par exemple : Chardonnay, Pinot noir). On distingue les variétés par la forme de leurs feuilles, la taille, la couleur de leurs raisins, leur capacité de résistance aux maladies…

Chai : c’est le bâtiment ou se déroule la vinification, de l’arrivée du raisin à la mise en bouteilles.

Climat : En Bourgogne, un Climat est un terroir viticole associant parcelle, cépage et savoir-faire. Chaque Climat possède son histoire et bénéficie de conditions géologiques et climatiques particulières. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel des Climats de Bourgogne !

Clos : parcelle de vigne délimitée par un mur.

Corps : « Ce vin a du corps » signifie que le vin donne une impression de poids dans la bouche. Cette impression provient de l’équilibre entre les tanins, le moelleux et une certaine richesse en alcool (un vin qui a du corps est riche en alcool). Synonyme : vin corsé.

Cru : dérivé du verbe croître, le cru désigne un terroir particulier, une zone sur laquelle la vigne pousse. Il correspond au meilleur terroir en terme de qualité du raisin sur une zone de production. Exemple : cru classé, grand cru.

Cuvée : quantité de vin qui se fait à la fois dans une cuve. On peut dire d’un vigneron qu’il a fait un certain nombre de cuvées de vin et que des tonneaux sont ou non de la même cuvée.

Élevage : l’élevage est la période, après la fermentation, pendant laquelle le vin se repose avant la mise en bouteille. L’élevage permet au vin d’être plus agréable à boire : les arômes se développent, les tanins s’adoucissent. Exemple : élevage en fût de chêne.

Fermentation alcoolique : c’est la transformation des sucres (naturellement présents dans le raisin) en alcool grâce à l’action des levures. Une fois que les levures ont transformé tout le sucre en alcool, la fermentation alcoolique est terminée.

Fermentation malolactique : elle intervient après la fermentation alcoolique pour diminuer l’acidité du vin. Des bactéries lactiques vont transformer l’acide malique en acide lactique.

Foulage : l’opération consiste à faire éclater les baies de raisin pour en extraire le moût (le jus) sans écraser les pépins.

Fût : tonneau en bois dans lequel le vin est placé pour l’élevage.

IGP (Indication Géographique Protégée) : signe de l’Union européenne qui désigne des vins dont la qualité ou la réputation est liée au lieu de production, de transformation ou d’élaboration, mais dont les ingrédients ne proviennent pas nécessairement de cette aire géographique. 

Levures : ce sont des champignons microscopiques qui jouent un rôle important dans la fermentation alcoolique du vin.

Lie : c’est le dépôt qu’on observe au fond d’une bouteille, d’une cuve ou d’un fût.

Millésime : année de vendange des raisins et de l’élaboration d’un vin.

Monocépage : on dit d’un vin qu’il est monocépage lorsqu’il a été produit à partir d’un seul cépage (100% Chardonnay par exemple).

Moût : c’est le jus de raisin (pas encore fermenté) obtenu lors du pressurage ou du foulage. Les constituants essentiels du moût de raisins sont les sucres et les acides. C’est ce jus qui est destiné à produire le vin.

Oxydation : phénomène de réaction chimique provoquée par le contact du vin avec l’oxygène. L’oxydation permet au vin de développer ses arômes lorsqu’elle est maîtrisée. Mais cela peut aussi mener à une altération du produit (un défaut) qui donnera des arômes peu agréables.

Pressurage : c’est l’opération qui consiste à presser le raisin pour en extraire le jus. Le pressurage est une étape de la vinification (transformation du raisin en vin).

Rafle : c’est la charpente de la grappe de raisin, sans les baies.

Robe : désigne la couleur du vin.

Tanins : ces substances organiques proviennent des pépins de raisin, de la rafle et de la pellicule (peau). Ils apportent l’astringence au vin et le protègent aussi pendant son vieillissement. Les tanins sont souvent considérés comme la colonne vertébrale d’un vin, sa charpente.

Terroir : ce terme englobe le type de sol, le climat, la topographie, la zone géographique et tout autre facteur environnemental impactant la vigne et donc le vin qui en découlera. On considère parfois aussi que le vigneron, avec son savoir-faire unique, fait partie du terroir.

Vieillissement : c’est l’étape de maturation du vin dans sa bouteille.

Vin de garde : un vin qui se révèlera à son apogée après plusieurs années de vieillissement.

Vin de pays : Ils sont nés à la fin des années 60 dans le but de valoriser certaines productions en dehors des Appellations d’Origine Contrôlée (AOC). Depuis août 2009, les vins de pays sont enregistrés en tant qu’Indication Géographiques Protégée (IGP) par la Commission Européenne. La classification de l’IGP remplace donc désormais celle des vins de pays.

Vin de table : c’est un vin sans indication géographique, souvent assemblé avec des raisins provenant de différentes zones. Il ne rentre donc pas dans les critères stricts des AOC/AOP. Si le vin de table est fabriqué en France avec des raisins français, il obtient la mention « Vin de France » sur son étiquette. Sinon, il peut obtenir la mention « Vin de la Communauté Européenne » par exemple.

Vinification : c’est le processus de transformation du raisin en vin.

Vin tranquille : vin non effervescent.

 

Et voilà, j’espère que tout est plus clair pour toi maintenant qu’on a abordé le vocabulaire du vin ! J’approfondirai certains sujets importants dans les prochains articles pour t’aider à apprendre le vin facilement et rapidement. Au fait, connais-tu les différentes régions viticoles de France ?

À bientôt,

Anne-Laure