L’équilibre du vin, c’est ce que les vignerons et les œnologues cherchent à atteindre à chaque nouvelle cuvée. Mais c’est quoi exactement un vin équilibré, et pourquoi c’est si important ? On vous explique tout dans cet article pour que vous soyez capable d’analyser vous-même l’équilibre des vins que vous buvez.

Comment reconnaître un vin équilibré ?

Vous avez peut-être déjà entendu des gens dire « ce vin est superbe, parfaitement équilibré » mais qu’est-ce que ça veut dire réellement ? Et bien ça va tout simplement être une sensation d’harmonie globale, un juste équilibre : aucun élément présent dans le vin ne prend le dessus sur les autres.

L’équilibre est un signe de qualité, c’est pourquoi il est si recherché par ceux qui fabriquent le vin. Il s’agit d’un travail de précision, un véritable jeu d’équilibre sensoriel ! Pour décrypter ensemble les facteurs d’équilibre du vin, nous allons dissocier les vins rouges et les vins blancs.

L’équilibre du vin rouge

Pour définir l’équilibre des vins rouges, on va s’appuyer sur 3 facteurs :

1⃣ L’acidité :
C’est la vivacité du vin. Quand un vin est acide on dit qu’il est vert, vif ou rafraîchissant (selon le degré d’acidité). Comment reconnaître l’acidité en bouche : elle vous fait saliver (essayez de boire du jus de citron et vous verrez) 🙂 L’acidité est importante puisqu’elle donne du pep’s au vin. Si un vin manque d’acidité, on peut dire qu’il est « mou ».

2⃣ L’alcool & le sucre (aussi appelés moelleux ou onctuosité) :
C’est la douceur, la rondeur, le côté gras ou chaleureux d’un vin. Si le moelleux est trop présent et qu’il n’est pas contrebalancé par assez d’acidité, le vin sera « lourd » ou « pâteux ». Un vin très riche en alcool sera qualifié de « brûlant » en référence à la sensation de chaleur que l’alcool amène en bouche.

3⃣ Les tanins :
Caractérisés par une sensation d’amertume et de sécheresse en bouche, les tanins sont la « charpente » du vin. Ils lui donnent une structure en bouche (l’impression que le vin « se tient » grâce à une ossature tannique). Un vin rouge qui manque de tanins peut être définit comme « plat » tandis qu’un vin tannique sera dit « charpenté ». Un vin aux tanins trop marqués pourra être définit comme étant « astringent » ou « dur ».

➡️ Voici le schéma des 3 facteurs d’équilibre du vin rouge :

Vous pouvez utiliser ce schéma pour analyser votre vin et voir s’il est équilibré. À noter : votre vin peut être équilibré tout en ayant une intensité élevée (tanins et acidité marqués mais bien contrebalancés par le moelleux) ou plus modérée (tanins veloutés, acidité maîtrisée et moelleux modéré). Si votre vin a peu de tanins, peu d’acidité et peu de moelleux/onctuosité, et qu’il se situe donc tout au centre du schéma, il risque d’être complètement plat.

Enfin, au-delà de l’équilibre parfait, il faut aussi prendre en compte vos goûts personnels : certaines personnes aiment les vins aux tanins marqués tandis que d’autres préfèrent des tanins souples… Mais un vin équilibré à plus de chances de plaire au plus grand nombre !

L’équilibre du vin blanc

💡Du côté des vins blancs, on ne prend pas en compte les tanins (car ils sont très peu présents et donc imperceptibles en bouche). On se base donc uniquement sur l’acidité et le moelleux pour juger de leur équilibre.

➡️ Voici le schéma d’équilibre du vin blanc, avec seulement 2 facteurs :

L’analyse est un peu plus facile ici puisqu’on va se concentrer uniquement sur l’acidité et sur le moelleux. Si le vin est trop acide, il sera agressif. Si, au contraire, il est trop riche en alcool et/ou en sucre, il sera pâteux voire écœurant. Et encore une fois, s’il manque d’acidité et de moelleux, il sera plat. Le but, c’est que le vin vous paraisse harmonieux en bouche. Une fois encore, son intensité peut varier : le vin peut être très sucré mais avoir une belle acidité pour contrebalancer le sucre (exemples : un Sauternes ou un Bonnezeaux). Dans ce cas, le vin sera très intense tout en étant équilibré.

Et maintenant, c’est à vous de jouer !

Vous savez maintenant définir l’équilibre du vin, vous n’avez plus qu’à vous entraîner sur des vins aux styles variés pour comparer leurs caractéristiques.

✅ Si vous voulez apprendre à déguster le vin et à le décrire en utilisant les mots justes, vous pouvez suivre nos cours en vidéo ! Je vous apprends à décrire et à analyser le vin comme un pro (parce qu’il n’y a pas que l’équilibre qui compte, loin de là). Et je vous donne aussi des outils pratiques comme une roue des arômes ainsi qu’une fiche de dégustation pour faciliter votre apprentissage 🙂 Rendez-vous ici si ça vous intéresse.

À très vite pour un prochain article,

Anne-Laure